Antioxydants, La Guerre Contre Les Radicaux Libres

Le scénario

Sais-tu ce que sont les antioxydants ?

D’après notre ami Wikipédia, un antioxydant (AOX) est une molécule qui ralentit ou empêche l’oxydation d’autres substances chimiques à leur contact.

L’oxydation fait partie d’une réaction d’oxydoréduction qui transfère des électrons d’une substance vers un agent oxydant. Cette réaction peut produire des radicaux qui entraînent des réactions en chaîne destructrices. Les antioxydants sont capables d’arrêter ces réactions en chaîne en se réduisant avec les radicaux et annihilant ainsi leur action. Ces propriétés se trouvent beaucoup dans les familles des thiols et des phénols.

Plus simplement, le stress oxydatif (agression de nos cellules), provenant des radicaux libres, provoque le vieillissement de nos cellules, puis leur destruction par l’apparition de pathologies. Les antioxydants vont protéger nos cellules, afin de les renfoncer et ralentir le processus d’oxydation, donc de vieillissement.

Nos ennemis les radicaux libres

Suite au stress oxydatif, les molécules stables perdent un électron et deviennent instables. Ces molécules instables, appelées “radicaux libres”, attaquent les cellules saines à la recherche d’un électron supplémentaire. L’exposition quotidienne à la pollution, à la fumée, au stress physique et autres polluants produit des radicaux libres. Aucune cellule ne peut échapper aux conséquences des radicaux libres. Ce processus perturbe et détruit les cellules. Ces cellules endommagées stimulent le vieillissement. Plus le nombre de cellules endommagées est important, plus le processus de vieillissement s’accélère. L’oxydation est considérée comme la rouille de l’organisme.

Schéma d’une cellule

Principales sources d’agression par les radicaux libres :

  • Pollution environnementale
  • Fumée active ou passive
  • Stress mental et physique
  • Radiations : rayons x, radiations cosmiques (voyages en avion)

Certains radicaux libres sont inévitables …

  • La respiration
  • Mitochondrie, transformation de nos aliments en énergie
  • Radiations : rayons ultraviolets du soleil

Nos amis les antioxydants

Seuls les antioxydants sont capables de neutraliser les radicaux libres et atténuer le processus d’oxydation. D’après des études récentes, si on consomme plus d’aliments riches en antioxydants et que l’on prend un complément alimentaire à base d’antioxydants, on renforce notre protection antioxydante et préservons notre santé sur le long terme.

 

Différents types d’antioxydants

Il est important de consommer un large éventail d’antioxydants pour favoriser une bonne santé. Les compléments alimentaires à base d’antioxydants ressemblent à ceux présents dans de nombreux fruits et légumes. A l’instar des sources de radicaux libres, il existe différents types d’antioxydants capables d’agir sur les radicaux libres. Tu trouveras quelques exemples à ce sujet ci-dessous :

Les caroténoïdes constituent une des principales catégories de phytonutriments capables de procurer de nombreux bienfaits à la santé. Les caroténoïdes renforcent la protection antioxydante des membranes cellulaires et protègent la peau contre les effets nocifs des rayons ultraviolets. Les principaux caroténoïdes sont la béta-carotène, la lycopène, la lutéine et l’alpha-carotène. Vu que tous ces caroténoïdes se retrouvent dans l’alimentation. On les retrouvent donc dans les fruits et légumes, à pigmentation jaune ou orange, comme les carottes ou les tomates. On peut aussi les retrouver dans certains poissons comme le saumon ou les crevettes.

Les antioxydants liposolubles se concentrent dans les environnements lipides de l’organisme, comme les membranes cellulaires (vitamine E, caroténoïdes), alors que les antioxydants hydrosolubles (vitamine C) se retrouvent à d’autres endroits de l’organisme. L’acide alpha-lipoïque est un antioxydant unique car il agit à la fois comme antioxydant liposoluble et comme antioxydant hydrosoluble.

Les antioxydants régénérants (la vitamine C contribue au recyclage de la vitamine E)

Les antioxydants internes sont synthétisés par l’organisme mais sont liés aux blocs nutritionnels présents dans l’alimentation (superoxyde dismutase, peroxydase de glutathione).

Les cofacteurs minéraux contribuent à développer la protection cellulaire interne (sélénium, cuivre, zinc).

Les antioxydants externes ne sont pas synthétisés par l’organisme et doivent donc se retrouver dans l’alimentation.

Les cinq principales catégories d’antioxydants externes comprennent les vitamines, les cofacteurs minéraux, les caroténoïdes, les flavonoïdes et d’autres antioxydants uniques (acide alpha-lipoïque).

Où peut-on en trouver ?

Les aliments les plus riches en antioxydants sont les végétaux et plus précisément les fruits. Mais ce sont les épices et herbes aromatiques, utilisées certes en moindre quantité, qui battent tous les records.

ORAC est l’acronyme pour « Oxygen Radical Absorbance Capacity » ou Capacité d’absorption des radicaux dérivés de l’oxygène. Cet indice permet de déterminer le pouvoir antioxydant d’un aliment. Plus l’indice ORAC est important, plus l’aliment possède quantitativement de propriétés antioxydantes.

Voici une liste exhaustive de produits à haut indice ORAC :

Le chocolat en poudre, noir de préférence. On sait déjà que le chocolat noir possède de nombreuses vertus pour la santé. Des effets peut-être dus à ses antioxydants puisqu’il présente un fort indice ORAC : 40 200 µmol TE/100 g.

Les fruits à coque apportent de nombreux antioxydants; la noix de pécan est un aliment d’une qualité nutritionnelle exceptionnelle, c’est une bonne source d’oligo-éléments, minéraux, vitamines ainsi que de protéines et de bon gras. En consommer permettrait de limiter de nombreuses maladies dont les maladies cardiovasculaires. Riche en antioxydants, cette noix présente un indice ORAC de 17 940 µmol TE/100 g.

La noisette a de nombreuses vertus santé, elle protégerait, comme les noix de Grenoble, des maladies cardiovasculaires, de certains cancers et maladies métaboliques. De plus, grâce à sa richesse en antioxydants, elle permet de limiter le vieillissement. Son indice ORAC est de 9645 µmol TE/100 g. Il suffit d’en ajouter un peu partout (compotes, salades, desserts), ou de la consommer en collation.

Les noix de Grenoble sont excellentes pour la santé, que ce soit pour protéger des cancers, des maladies cardiovasculaires, métaboliques. Elles sont riches en éléments protecteurs dont des antioxydants, avec un indice ORAC de 13 541 µmol TE/100 g. Dans une salade, un gâteau ou en apéritif, elles sont faciles à manger alors ne t’en prives pas.

Les Polyphénols

Les polyphénols sont des substances se retrouvant dans de nombreux végétaux. Ces substances ont des propriétés antioxydantes très importantes, permettant de lutter contre la formation de radicaux libres en excès dans l’organisme. Ils luttent contre le vieillissement, les maladies cardio-vasculaires et les tumeurs cancéreuses. On les retrouve eux-aussi dans le chocolat, mais aussi fortement dans le thé. 

Mais comme tout autres antioxydants, on trouve les polyphénols essentiellement dans les fruits : pommes, raisins par exemple. La couleur des aliments et là aussi importante. 

En effet, les pigments des fruits rouges sont une classe de polyphénols, les anthocyanes. D’autres types existent : les tanins dans le raisin, les flavonones dans le pamplemousse par exemple.

 

L’importance d’une bonne alimentation

 

Je prends chaque jour une multivitamine avec du zinc, 100 mcg de sélénium, 200 mg de vitamine E et 30 mg de coenzyme Q10. Je ne suis pas persuadé que des doses supérieures soient bénéfiques. Au contraire, nos recherches montrent qu’un excès d’antioxydants peut perturber la production énergétique de nos cellules. En plus des suppléments, je suis attentif à mon alimentation, et je maintiens un bon niveau d’activité physique.

Professeur Denham Harman, l’homme à l’origine de la théorie radicalaire du VIEILLISSEMENT

 

Avoir un bon apport quotidien en fruits et légumes va permettre d’avoir un bon stock d’antioxydants dans le corps, pour lutter contre les radicaux libres. Cela permettra d’avoir un meilleur bien-être, et de vieillir « moins vite ». Qui ne rêve pas de ça ?